Petit lexique des métiers d’art

Petit lexique des métiers d'art
Petit lexique des métiers d’art réalisé dans le cadre de l’exposition OBJETS NOMADES II présentée du 5 décembre 2002 au 10 janvier 2003.


Art et métier d’art

Créativité ou savoir-faire ? C’est d’abord la technicité qui caractérise une production métier d’art, et une technicité qui procède de la tradition. Depuis le divorce ancien entre l’artisan et l’artiste, l’expression métiers d’art désigne avant tout des praticiens et non des plasticiens.
Les essais de catégorisation distinguent deux ou trois registres : la tradition avec les héritiers de métiers ancestraux voire d’un artisanat utilitaire rural et les successeurs adaptant des techniques traditionnelles, catégorie à laquelle est rattachée ou non la restauration, et enfin la création avec souvent plus ou moins en filigrane une maîtrise des techniques du passé.

Mais le lien entre ces métiers demeure la fabrication manuelle et un rapport à la matière, d’où l’expression parfois rencontrée de « facteurs d’art » qui entérine cette dichotomie française entre l’art et l’art de faire, entre arts plastiques et arts appliqués. La symbolique de la main dans la représentation de ces professions ou les jeux de la terminologie (« mains d’or », « intelligence de la main »…) traduisent à eux seuls le poids de cette vision qui remonte à la Renaissance. Il s’agit d’entreprises de main d’œuvre donc, travaillant d’abord un matériau le geste n’excluant cependant pas l’inventivité.

Société d’Encouragement des Métiers d’art (SEMA), 23, avenue Daumesnil 75012 Paris, France, décembre 2000.

Éditions MATERIA, 2002. Français.
ISBN 2-9807 426-1-9