2007 09 PaysagesVetements
/ / Carole Baillargeon – HIVER : Paysages-Vêtements en quatre temps

Du 6 septembre au 21 octobre 2007

Installation textile et performance
Dans le cadre de l’Année canadienne des métiers d’art 2007

ARTISTE
Carole Baillargeon
Artiste en arts textiles

Président d’honneur
Bernard ARCAND
Anthropologue

Texte de présentation
Céline ALLARD
Artiste en arts visuels et historienne de l’art

Vernissage
Le jeudi 6 septembre, à 17h30

Performance « HIVERNAGE ET AUTRES LENTEURS »
Jeudi le 6 septembre à 17h30 &
Les dimanches suivants, à 12h00 :
16, 23 et 30 septembre ainsi que 14 et 21 octobre

Dans le cadre des Journées de la Culture
Le dimanche 30 septembre
À 12h00 : Performance
À 13h00 : Causerie, par Carole Baillargeon

MATERIA, La boutique

Foulards
& robes miniatures de Carole BAILLARGEON

Valérie BÉDARD — Lise DUBÉ — Marie-Ève GAGNON
Christine ORAIN — Nicole PARENT — Hélène RUEL
Elaine SCHULLER & Louise LORTIE — Mireille TAILLON
Nathalie TREMBLAY — Isabelle VEILLEUX — Caserne du lin

Du 6 septembre au 21 octobre 2007, le centre MATERIA recevra l’installation textile inédite HIVER, conçue par Carole Baillargeon dans le cadre de sa quadrilogie Paysages-vêtements en quatre temps.

Constituée de 24 couvertures — lesquelles répondent aux 24 sections de la courtepointe formant l’installation Automne — confectionnées à l’aide d’une multitude de techniques issues des arts textiles, l’installation intègre notamment le tissu sur base soluble, la couture et la chapellerie.

Carole Baillargeon réinterprète ces techniques de manière non traditionnelle en les métissant entre elles, produisant ainsi des textures qui imagent différentes matérialités de la neige. Ces couvertures, jumelées à autant de chapeaux-sculptures, seront portées lors d’une performance, qui aura lieu à l’occasion du vernissage puis lors de plusieurs dimanches en septembre et en octobre. Les 24 personnes ainsi revêtues, représentant une forêt de conifères enneigés, formeront une chorale. Leur voix reproduira le déchirement du tissu, bruit de production typique de cette installation, s’entremêlant à des souffles chantant le vent.

« Des calottes de «neige» suspendues, des accumulations de «neige » au sol, ces deux éléments étant constitués de tissu dans un camaïeu de blanc transmettent une impression de repos, de préparation, par les contours adoucis des variantes issues de la répétition.»

Carole Baillargeon

Les sculptures de Carole Baillargeon traitent des différentes facettes de l’expérience humaine par les thèmes du vêtement et du cycle du temps. Les significations et les fonctions qui leur sont associées se matérialisent dans une recherche plastique qui scrute ce véhicule familier qu’est le vêtement, porteur de l’expérience humaine, et où l’importance du geste, de la matière et du processus qui conduit à la fabrication, est soulignée.