De l’usage à la contemplation

    Du 3 mars au 29 avril 2001

    LES EXPOSANTS
    Sylvie Bélanger
    Chantal Gilbert
    Louise Lemieux-Bérubé

    Le travail de l’artiste en métiers d’art se caractérise par un savoir-faire qui repose sur une connaissance précise des matériaux et des techniques et sur une habileté d’exécution. L’œuvre produite en métiers d’art porte l’empreinte de cette expertise en plus de traduire la vision artistique de son créateur. Dans l’ensemble des pratiques en métiers d’art, on peut observer trois grandes tendances artistiques qui vont «de l’usage à la contemplation» : la créativité adaptée à la fonction de l’objet, l’art décoratif et l’expression de significations. On obtient ainsi trois types d’œuvres : l’objet utilitaire, l’objet décoratif et l’objet-idée. Ces différentes tendances en arrivent aussi à s’unir à travers la vision intégrée d’artistes qui produisent des œuvres à la fois fonctionnelles, esthétiques et chargées de sens.

    La plus ancienne des pratiques vise l’harmonisation de la forme et des matériaux à la fonction de l’objet. Les artistes s’ingénient à relever le défi de la création et de la production, en tenant compte à la fois des contraintes et des possibilités reliées aux divers éléments techniques. L’objet fonctionnel est réalisé avec une qualité d’exécution qui s’accompagne souvent d’un sens de l’esthétique et qui atteint parfois la haute voltige.

    D’autres artistes en métiers d’art allient la maîtrise technique et l’esthétique pour créer des objets décoratifs. La beauté des formes, la richesse des matériaux et la qualité des textures prennent alors une très grande importance. Dans ce type de production, on retrouve de beaux objets usuels ou des pièces purement ornementales qui revêtent un caractère précieux pour leurs acquéreurs. Leur rôle consiste essentiellement à traduire une émotion esthétique et à embellir l’environnement.

    Une nouvelle tendance s’est dessinée ces dernières années en métiers d’art : celle de donner un sens à l’œuvre. Les artistes ont comme préoccupation de rendre une idée ou de susciter une réflexion sur la société, l’univers, le sens de la vie, etc. Les techniques, les formes, les matériaux et les textures servent à produire des effets expressifs qui donnent naissance à un nouveau langage visuel. Quoique le but premier de ces œuvres ne réside pas dans la beauté, on y remarque souvent la présence d’une recherche esthétique.