Mireille Racine – Et vole le chapeau…

    Du 3 au 23 octobre 2002

    ARTISTE
    Mireille Racine

    Installation
    Oeuvres récentes de Mireille Racine
    Vernissage mercredi, le 2 octobre 2002, à 17h

    On ne porte plus guère de chapeaux sophistiqués aujourd’hui. C’est un métier d’art qui chemin faisant devient un métier rare. Mireille Racine aime se désigner elle-même sous l’appellation d’artiste chapelière. Son savoir technique acquis, l’artiste chapelière s’en est allée du côté de la sculpture, de la photographie, de l’art pictural et du journal littéraire …

    Dans l’installation «Et vole le chapeau … », si l’inspiration de l’artiste repose encore sur les matériaux et les outils du métier (sparteries, feutres, pailles, plumes, rubans, moules), la fonction du chapeau est revisitée et renvoi ici au thème de l’oiseau au thème de l’oiseau. À cet égard, « Et vole le chapeau … » est une proposition marginale dans le domaine des métiers d’art où la fonction de l’objet est transcendée au profit de la poésie et de l’expansion du sens. Pour cette raison, le centre Materia était heureux de porter à l’attention du public cette installation qui mettait magistralement en valeur les aspects élargis du métier de chapelière en y intégrant différentes disciplines : sculpture, photographie, construction textile picturale.

    Mireille Racine est une créatrice en métiers d’art qui a touché aux aspects traditionnels et moins traditionnels de son domaine (prêt-à-porter, théâtre, cirque, exposition et installation). Sa recherche sculpturale en fait une « artiste du chapeau » peu banale pour qui la forme du chef est un fascinant prétexte à « revisiter » la sensibilité sociale. Dans cette perspective, les œuvres qui prenaient place dans cette installation s’inscrivaient dans la démarche identitaire communément reliée au vêtement personnalisé : Je suis ce que je porte. Qui suis-je ? La relation homme-oiseau se prêtant à d’innombrables « constructions », Mireille Racine nous proposait différentes interprétation à recevoir avec humour : Chapeaux-sculptures, séries photographiques, murale.

    Chorégraphie: Lors du vernissage, la danseuse chorégraphe montréalaise Lina Cruz a réalisé une prestation artistique.

    Présentation publique: Mireille Racine a présenté son travail dans le cadre d’une présentation publique intitulée « La chapellerie revisitée », mercredi, le16 octobre à 19h30.

    Mireille Racine a tenu à souligner l’appui du CALQ à travers une bourse de recherche lui permettant ainsi de réaliser les oeuvres présentées dans cette exposition.